Donnez vie à vos documents numériques !
 

Répondre à : facturation pdf et signature numérique

abracadabraPDF Forums PDF – Général facturation pdf et signature numérique Répondre à : facturation pdf et signature numérique

#48093
Merlin
Maître des clés

ah ? donc tu as des revenus à déclarer…

Oui, ceux que je ne peux pas dissimuler… 😆 :-$ 😆

On parle bien de la même chose ?

Ben… j’essaie de répondre à tes questions…

tu semble avoir une signature numérique sur ton navigateur pour être identifié par le fisc, tva etc etc et moi je parle d’une signature numérique à apposer sur un fichier PDF

– Ca ne concerne que la déclaration des revenus, et non pas la TVA etc (enfin peut-être mais ça ce n’est pas moi qui gère…)

– j’en parlais juste pour dire que ce sont deux systèmes compatibles puisqu’utilisant les mêmes certificats numériques.

As-tu déjà signé numériquement un fichier pdf avec ton certificat numérique ?

Des centaines, voire des milliers… Je n’ai pas compté !

Le processus :

– créer un certificat numérique (une clef) avec Acrobat

– signer un PDF avec

– la première fois, le récepteur du fichier va voir ta signature sur le fichier avec une mention « validité inconnue », après s’être assuré que tu en es bien l’auteur il doit « authentifier » ta signature. C’est à dire l’enregistrer dans son certificat à lui comme étant une signature connue et reconnue

– ensuite sur chaque nouveau fichier signé qu’il recevra, ta signature apparaitra automatiquement comme « valable et authentifiée », sans autre procédure.

Reader permet de recevoir des fichiers signés et de gérer les certificats numériques existants, mais il ne permet pas d’en créer.

Les certificats numériques servent aussi à crypter des PDF avec la « protection par certificat », pour cela l’émetteur et le récepteur doivent préalablement avoir authentifié leurs certificats respectifs.

L’émetteur crypte un PDF avec son certificat + son mot de passe (mdp) en indiquant (obligatoirement) les récepteurs (un certificat pour chacun) qui pourront ouvrir le fichier. L’émetteur doit aussi définir les droits de chacun des récepteur sur le fichier (lecture seule, modifs ou impression autorisée ou non, etc). Le récepteur lui, doit ouvrir le PDF avec son certificat à lui et son mdp à lui. C’est un système à double-clef, chacun utilise son mdp à lui sans avoir à connaitre celui de (ou des) l’autre(s).

Avec Acrobat et Reader 7 il possible d’utiliser des clefs de cryptage allant jusqu’à 2048 bits. Mais même avec une clef de 1024 bits c’est un système de protection très solide que personne n’a jamais réussi (officiellement du moins) à casser. Il paraitrait (conditionnel très fort ;-)) que seuls des organismes comme la CIA , le FBI, le NSA, etc, peuvent ouvrir des fichiers ainsi protégés. Mais sans qu’il soit question de décryptage, c’est parce que la loi américaine oblige le fabricant du système à fournir un passe-partout… Mais ça, ça concerne aussi tous les autres systèmes de cryptage d’origine américaine

Tout comme la loi française autorise l’accès au communications téléphonique, internet et aux mouvements bancaires sur commission rogatoire d’un juge.

:sun: :salu: :sun: