Donnez vie à vos documents numériques !
 

Exportation PDF trop lourde en mémoire

abracadabraPDF Forums PDF – Général Exportation PDF trop lourde en mémoire

  • Ce sujet est vide.
  • Créateur
    Sujet
  • #43685
    Francois78
    Invité

    Bonjour
    Je rencontre un souci assez gênant sur l’exportation en pdf d’un document Indesign (CS2), composé de 8 imports EPS photoshop (CS3) pesant chacun 8 Mo non compressés.
    Lorsque je lance l’exportation en qualité supérieure, l’espace mémoire augmente de façon dramatique, jusqu’à faire planter indesign. Je ne sais pas bien ce qu’il peut trafiquer, mais pour une seule page, j’atteins plus de 1 Go en mémoire vive ! Je suis obligé de fermer tous les autres programmes, et j’ai tout de même 4 Go de RAM (dont au moins 2 Go de dispo, et un bouffé par le système 32 bits).

    Ma config est la suivante :
    Vista ultimate 32 bits fraichement installé, comme la suite CS3 et indesign CS2, mis à jour tous les deux.
    Mes fichiers d’importation sont des fichier photoshop EPS qui prennent entre 30 et 50 Mo en mémoire, composés de nombreux calques de texte et d’effets de calque. Je souhaite conserver mes textes en vectoriel pour que l’impression du pdf soit nickel.

    Donc si je calcule bien, en théorie j’aurais au maximum 50 Mo x8 par page (soit 400 Mo), si je prend en compte la seule occupation mémoire de chaque fichier d’import (EPS non compressé, enregistré en binaire sous photoshop).

    Donc j’aurais aimé savoir si l’un d’entre vous avait déjà rencontré ce problème, et comment le résoudre (c’est gavant de devoir faire page par page et d’assembler après coup, sans compter le temps monstrueux que cela prend).

    Je soupçonne bien évidemment mes fichiers EPS d’être trop lourds, aussi avez-vous une astuce pour conserver uniquement le texte vectorisé et aplatir toutes les images en un seul calque (soit sous photoshop, soit par un réglages PDF) ?
    Parce que l’importation des fichiers PSD directement marche beaucoup mieux et rapidement, mais tout est aplati au final…

    Merci d’avance de votre aide
    François

8 réponses de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Réponses
  • #49995
    Lionel
    Membre

    Bonjour,

    Et pour ta configuration matérielle :
    Mac OS ? Windows ?
    Type de microprocesseur ?
    Quantité de mémoire vive / Ram ?
    Capacité disque dur ?
    Capacité libre sur ce disque dur ? (au minimum 30 % du total)…

    Bien cordialement. :bonjour:
    Lionel

    #49996
    Merlin
    Maître des clés

    Sacré Vista !!!

    Je ne comprend pas pourquoi utiliser ID CS2 alors que tu as la Suite CS3… mais bon.

    Sinon, la 1re idée qui me vient, surtout si on veut conserver les texte vectoriel, c’est d’utiliser non pas le format PSD mais le format Photoshop-PDF. C’est le seul format (avec l’EPS) qui ne pixelise pas les textes à la résolution de l’image.
    Je suis justement en train d’élaborer un doc qui montre les différences dans la gestion des textes créés dans Photoshop en fonction des formats utilisés, et qui montre aussi comment faire pour que les textes noirs soient surimprimés une fois placé dans ID (ou dans XPress).(Voir : http://forums.macgeneration.com/arts-graphiques/besoin-de-conseil-typo-233411.html)

    Aplatir les calques de l’image ne devrait pas changer grand-chose, mais c’est faisable dans Photoshop en sélectionnant les calques à fusionner et en passant par le menu de la palette des calques.

    En tout cas, encore une fois : l’EPS est un format obsolète (pour rester poli !), à bannir totalement.

    ;)

    #49997
    Merlin
    Maître des clés

    Lorsque je lance l’exportation en qualité supérieure, l’espace mémoire augmente de façon dramatique, jusqu’à faire planter indesign.

    Ca ressemble fort à un calcul qui tourne en boucle infinie…
    Un problème (trop) fréquent avec l’EPS.
    :mur:

    #49998
    Lionel
    Membre

    Bonjour,

    Sacré Vista !!!

    Ah, oui, exact. J’avais lu trop vite…

    Bien cordialement. :bonjour:
    Lionel

    #49999
    Francois78
    Invité

    Merci pour vos réponses
    En fait, j’avais déjà essayé d’importer mes PSD enregistrés en PDF, puis de les réexporter en PDF sous indesign, de manière à avoir des planches avec mes docs accolés, mais cela me fait rigoureusement la même chose : super long à traiter et plantage si j’exporte plus d’une page parce que c’est trop lourd.

    Quant à fusionner mes calques, ca va être hyper galère, vu que j’ai des tas de calques différents, et mélangés dans divers dossiers pour plus de facilité (ce sont des cartes avec des profils de jeu de rôle, donc plein de textes et chiffres un peu partout).
    Mais je sens que cela va être ma dernière solution…
    C’est quand même rageant que PS ne puisse pas avoir une fonction aussi basique que celle-là (on aplati toutes les images et on garde le texte). Mais peut-être connaissez-vous un module PDF qui permette ce genre de chose ?

    #50000
    Merlin
    Maître des clés

    Pourquoi vouloir absolument conserver le texte vectoriel ?
    Parce que dans bien des cas cela passera inaperçu…

    Quelle est la destination des PDF ? Imprimerie/Offset, ou autre ?

    :Euuuh: :???:

    #50001
    Francois78
    Invité

    une version du fichier est destinée au téléchargement, et comme je compresse en 120 dpi, que le texte est petit, j’aimerai que ça passe correctement sur une imprimante personnelle.
    L’autre est en 200 dpi pour l’imprimerie (à 300 mon fichier fait plus de 10 Mo ce qui me parait énorme pour deux pages A4).

    #50002
    Merlin
    Maître des clés

    Parles en à l’imprimeur, mais 200 ppp cela ne paraît insuffisant, et 10 Mo pour deux pages A4 c’est ridiculement petit.
    En PAO une page A4 fait couramment entre 40 et 50 Mo…

    Sinon pour la version basse résolution cela me parait bien : les textes seront effectivement toujours plus nets.
    ;)

8 réponses de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.