Donnez vie à vos documents numériques !
 

Les gènes d’Acrobat: toujours "postscript", ou plutôt "XML" maintenant ?

abracadabraPDF Forums PDF – Général Les gènes d’Acrobat: toujours "postscript", ou plutôt "XML" maintenant ?

  • Ce sujet est vide.
  • Créateur
    Sujet
  • #43698
    Format
    Membre

    Autrefois, parmis les imprimantes virtuelles qu’installait Acrobat, il y avait « acrobat writer » et « acrobat distiller », chacune ayant ces imperfections. Maintenant, (il me semble depuis le version 8), il n’y en plus qu’une seule « Adobe PDF printer », qui marche très bien.

    A l’époque, les machines étaient avant tout mono-processeur et les systèmes d’exploitation (surtout windows) avaient du mal à être de vrais multi-tâches. Maintenant, on sait que le présent et l’avenir concerne des machines multi-coeurs (2: en entrée de gamme, 4: pour des ordinateurs fixes, 8: pour les machines les plus en pointes, en attendant la suite…) Mais pour exploiter ces nouvelles machines (qui tendent vers des bus de 64 bit pour gérer une mémoire vive qui puisse dépasser les 4 Go et des images vidéos plus gourmande en taille – 8 bits c’est bien pour du texte ASCII; 16 bits c’est bien pour de l’image monochrome; 32 bits c’est bien pour des images couleurs; 64 bits sera utile pour des images encore plus animées), il est préférable de réécrire les programme et les formats, afin de pouvoir lancer en parralèle plusieurs processus sur chacuns des processeurs disponibles. Apparemment les descriptions issues de « XML » semblent assez bien satisfaire ce besoin, et Microsoft semble promouvoir des langages apparenté à « XML ». Microsoft semble aussi avoir modifié le coeurs de ses produits en ce sens: c’est nécessaire, s’il veut rester dans la course…

    Adobe lui de son côté, anonçait un format (en développement à l’époque d’acrobat 8), ayant l’apparence d’un pdf mais apparenté a « XML ».

    Pourtant maintenant le format pdf est lié à une norme internationnale et il est donc à priori plus difficile pour Adobe de le faire évoluer…

    Pourtant on constate que la conversion d’un « .pdf » vers un « .doc » par acrobat, est moins mauvaise qu’autrefois. Il y aurait-il plus de parenté que dans le passé (via une description apparenté à XML des deux côtés) ?

    Je suis perplexe. Mais en savoir plus m’intéresse, car toute une série d’astuces sous-jacente à cette génétique en sont modifiées.

    Merci de me dire si vous en savez plus…

Affichage d’1 réponse (sur un total de 1)
  • Auteur
    Réponses
  • #50083
    Merlin
    Maître des clés

    Autrefois, parmis les imprimantes virtuelles qu’installait Acrobat, il y avait « acrobat writer » et « acrobat distiller », chacune ayant ces imperfections. Maintenant, (il me semble depuis le version 8), il n’y en plus qu’une seule « Adobe PDF printer », qui marche très bien.

    Acrobat Writer a disparu avec Acrobat 5 en version Mac et avec Acrobat 6 pour la version Windows. Depuis il ne reste plus que l’imprimante AdobePDF, mais c’est exactement la même chose que d’utiliser Distiller : c’est la mise en œuvre qui est différente.

    Adobe lui de son côté, anonçait un format (en développement à l’époque d’acrobat 8), ayant l’apparence d’un pdf mais apparenté a « XML ».

    C’est le format utilisé par Adobe Designer pour les formulaires, encapsulé dans un PDF. C’est pour ça que les formulaires créés avec Designer ne peuvent pas être modifiés dans Acrobat (et vice-versa) : la boite est la même mais le contenu est différent (un peu la même différence entre deux voitures identiques mais à moteur diesel ou essence : la différence est sous le capot).

    Pourtant maintenant le format pdf est lié à une norme internationnale et il est donc à priori plus difficile pour Adobe de le faire évoluer…

    Il n’est pas « lié » : le PDF 1.7 est la norme ISO 32000, il en existe même plusieurs variantes :
    http://abracadabrapdf.net/articles.php?lng=fr&pg=409

    Pourtant on constate que la conversion d’un « .pdf » vers un « .doc » par acrobat, est moins mauvaise qu’autrefois. Il y aurait-il plus de parenté que dans le passé (via une description apparenté à XML des deux côtés) ?

    Depuis sa version 1.4 le format PDF intègre le balisage (tag), structure apparentée au XML et qui décrit les objets en fonction de leur position « logique », et non plus seulement en fonction de leur position « géographique » sur la page.
    Ce qui facilite l’accès aux handicapés et qui permet aussi de récupérer plus facilement le contenu d’un PDF, puisqu’il est décrit logiquement.
    Voir : http://abracadabrapdf.net/articles.php?lng=fr&pg=10

    :soleil:

Affichage d’1 réponse (sur un total de 1)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.